Toux du chenil / trachéobronchite infectieuse du labrador

Trois labradors mouillés couleur jaune, marron et noir

Trois labradors mouillés

La toux du chenil du Labrador est aussi appelé trachéobronchite infectieuse.

Comme son nom l’indique, c’est une maladie qui s’attrape fréquemment dans les chenils car la transition se fait par contact rapproché entre les Labradors Retriever.

La toux du chenil est principalement du à deux agents :
A une bactérie : la Bordetella bronchiseptica
A un virus : la Bordetella bronchiseptica

La trachéobronchite infectieuse atteint plus facilement les chiots Labradors et chiens âgés. La toux du chenil est souvent peu grave chez les Labradors adultes, il faut cependant veiller à ne pas laisser la toux du chenil se transformer en bronchopneumonie ce qui plus dangereux pour votre Labrador.

Mode de transmission de la toux de chenil ?

Cette maladie se transmet souvent par les bactéries expulsés lors de toux, par l’écoulement nasal ou par le contact rapproché dit « nez-à-nez ». La maladie se développe rapidement et peut durer jusqu’à six semaines.

Symptôme de la trachéobronchite infectieuse

* toux sévère
* vomissement
* écoulements du nez
* éternuements
* perte d’appétit
* fièvre.

Prévention de la toux du chenil

Le meilleur mode de prévention est la vaccination ! C’est le plus efficace pour protéger votre Labrador contre la toux de chenil, en particulier si vous avez plusieurs chiens  ou un chenil.

Dans les collectivités, la vaccination est obligatoire, il est important d’assurer une hygiène adéquate et une bonne ventilation dans les chenils, de prévoir l’isolement des chiens atteints et d’éviter le contact avec les chats.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *