La rage du labrador

Rage Labrador

La rage du Labrador

La maladie : La rage du Labrador

La rage est une maladie provenant d’un virus, cette maladie entraîne toujours la mort chez l’Homme comme chez le Labrador Retriever. Commune à l’homme et à quasiment l’ensemble des animaux à sang chaud comme votre labrador : la rage est une maladie extrêmement répandue. La rage est due à un virus virulant mais peu résistant car il est détruit par simple contact avec du savon.

Où la rage du Labrador est-elle présente?

La rage de Labrador est une maladie présente sur l’ensemble de la planète (sauf sur le continent océanique).
En France, elle reste rare mais existe encore à l’heure actuelle.

Transmission de la rage chez le Labrador

La transmission de la rage se fait essentiellement par morsure d’un animal déjà infecté, en effet les Labrador porteurs de la rage salivent énormément et la salive est fortement concentrée en agents pathogènes.  Un Labrador est d’ailleurs déjà contagieux avant qu’il n’ait les symptômes de la maladie. C’est pourquoi toute morsure doit être prise au sérieux, même si l’animal est apparemment en bonne santé.

Les symptômes de la rage

Lorsque votre Labrador est infecté, le virus migre dans son cerveau avant de rejoindre les glandes salivaires.
Cette migration, appelée incubation, est de durée très variable,  elle dure chez le Labrador entre 25 et 45 jours mais cela peut toujours  varier d’un chien à un autre.
Une fois dans le cerveau du Labrador, le virus de la rage se développe et touche des fonction du comportement.
Les principaux  symptômes de la rage du Labrador sont donc principalement comportemental : agressivité, peur, problème de déglutition, voix modifiée, salivation importante, paralysies, démangeaisons…
Cependant de nombreux symptômes de la rage du Labrador peuvent varier selon votre chien. La rage du dogue de bordeaux est par exemple très caractéristique.
Il n’y a toujours pas de traitement efficace comme la rage chez le Labrador : la mort est irrémédiable et survient en 4 à 5 jours après les premiers symptômes chez le chien. Il est donc très important de consulter en urgence un vétérinaire et de faire piquer son Labrador le cas échéant.

Le diagnostic de la rage

Le diagnostic est difficile à poser et repose sur l’évolution des symptômes comportementaux. C’est la raison pour laquelle, il est interdit d’euthanasier un Labrador qui a mordu un être humain avant un délai de 2 semaines. Le garder en quarantaine est l’unique moyen de savoir s’il était infecté par la maladie.
Le diagnostic définitif devra être toutefois confirmé dans tous les cas par examen microscopique de coupes du cerveau et par inoculation à des cellules en culture dans des laboratoires habilités.

Prévention de la rage pour le labrador

La vaccination comme la rage reste le moyen le plus sûr de prévenir la maladie chez le Labrador. Il faut obligatoirement vacciner son chien de façon préventive, car une fois les symptômes apparus il est trop tard.

On peut  pratiquer le vaccin contre la rage dès l’âge de trois mois chez le Labrador, c’est à dire au moment des rappels des autres vaccins. Le vaccin se fait en une seule injection avec un rappel tous les ans.
Il faut aussi savoir que des campagnes de vaccination orale des renards et autres espèces sauvages ont été effectuées en France, ce qui a  contribué à faire régresser la rage et la transmission au animaux domestiques.

Conclusion

La rage chez le chien est une maladie ancienne très connue, elle peut se transmettre à l’Homme, et il n’existe aucun traitement connu.

En cas de doute, consultez très rapidement votre vétérinaire et soyez très vigilent car le comportement de votre Labrador peut changer fortement et il peut devenir très agressif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *